Apprenez comment construire un poulailler
construire-un-poulailler-1.jpgconstruire-un-poulailler-2.jpgconstruire-un-poulailler-4.jpgconstruire-un-poulailler-5.jpg

Construire un poulailler: étapes et conseils

Comment construire un poulailler

L’élevage est un métier qui de tout temps intéresse bien des gens. Que l’on parle d’élevage de porcs, de chèvres ou de poules, il est urgent de toujours bâtir un abri pour y garder les animaux. Vouloir faire un élevage des poules par exemple, suppose de construire un poulailler pour les héberger.

Les matériaux pour construire un poulailler

Pour avoir un poulailler en bonne et due forme, il convient de savoir quel matériau l’on va utiliser. Du coup, si construire un poulailler n’est pas si difficile que cela, s’y mettre requiert que l’on soit un bricoleur chevronné pour que le résultat final soit satisfaisant à moins d’en acheter un complètement monté ou de faire appel à un professionnel. La construction d’un poulailler demande donc que l’on tienne bien compte du lieu où on entend installer le poulailler et du nombre de poules à élever. Un poulailler est le lieu où sont logées les poules. Pour le construire, le choix s’offre à travers divers matériaux. Ainsi, on peut choisir de faire un poulailler en différentes essences de bois (teck massif, pin, sapin, etc.), le fer forgé, la paille, etc. Que le choix se porte sur l’un comme l’autre de ces matériaux, la construction d’un poulailler reste en soi une activité simple pouvant être menée par chacun sans l’aide d’un professionnel.

Les étapes à suivre

Construire un poulailler nécessite de choisir au préalable la matière à utiliser. Puis, il convient, avant le début de toute opération de construction, de définir le lieu où on va construire le poulailler. Le lieu est important, car il détermine la manière dont sera construit le poulailler. Un lieu sec est préférable, mais pour un lieu humide, une construction surélevée (comme sur des pilotis) est favorable pour limiter l’humidité et les risques de froid dans le poulailler. De même, le choix du lieu consiste aussi à faire attention à la position du poulailler par rapport aux rayons du soleil, car il faut savoir que la ventilation du poulailler est importante pour le bien des poules. Ensuite, il faut mobiliser les outils nécessaires adaptés au matériau choisi pour le poulailler.

Dans le cas de la construction d’un poulailler en bois par exemple, il faut des panneaux de bois, une scie, un mètre, des vis ou des pointes, un marteau, des tournevis et du grillage pour les bordures du poulailler. Dans le cas où l’œuvre doit se faire avec des parpaings (comme base), tous les outils utiles lors de la construction d’une maison en dur sont à mobiliser. Enfin, il faut prendre en compte le nombre de poules qu’on y mettra et des éléments qui composeront le poulailler, à l’instar du perchoir, des mangeoires, du bac à sable, etc. Un espace suffisamment important doit être réservé par exemple à la réception des œufs. Plus il sera grand, plus la ponte se fera de manière confortable.

La construction du poulailler

Construire un poulailler ou alors fabriquer un poulailler doit se faire en gardant à l’esprit, une chose : la protection des poules contre d’éventuels prédateurs. Pour cela, il faut le concevoir aussi solide que possible. Construire un poulailler c’est donc mobiliser tout le matériel nécessaire. Il faut aussi prévoir deux palettes pour le côté et une pour le plancher en suspension, des lattes et des planches à couper selon les dimensions de l’espace prévu pour le poulailler.

Construire un poulailler c’est prendre en compte les dimensions des planches et des lattes, de les assembler avec des pointes ou des vis, poser le grillage, monter le perchoir à un mètre du sol et de préférence à quelques centimètres du mur du fond. Pour éviter les excréments sur le sol, une planche à la longueur du poulailler doit être installée sous le perchoir. Enfin, construire un poulailler c’est aussi l’entretenir. Pour cela, il convient de faire le sol du poulailler en béton ou en sable pour un entretien facile.